Partagez/Share
danse 2 artiste noubas   pin it button Ievannah Lightingale et lUchronic Fusion

Participante aux Noubattles, concept inédit de battles dédié aux fusions en danses méditerranéennes, la gracieuse Ievannah Lightingale se produira sur la scène des Noubas d’Ici le vendredi 10 juin.

Ievannah a grandi au contact des musiques classiques orientale et occidentale et au rythme des percussions chaâbi du Maroc. Elle a pu ainsi explorer différentes techniques et développer son propre univers en expérimentant le mélange de ces deux influences : l’alliance de cette culture métissée avec un goût certain pour la création spontanée se traduit chez Ievannah par ce qu’elle appelle l’uchronic fusion.

Étymologiquement, « uchronique » désigne un « non-temps », un temps qui n’existe pas. Il s’agit avant tout d’un mélange de cultures diverses, sans souci de lien préexistant entre elles. L’uchronic fusion vit donc au delà du temps : brassant les époques, elle puise autant dans l’univers des danseuses des années 1910 que dans le style « rétrofuturiste » du steampunk

Quelques explications pour ceux qui ne seraient pas amateurs de ce mouvement culturel: littéralement « punk à vapeur », le terme qualifie au départ un genre littéraire, né à la fin du XXe siècle, de science fiction uchronique (pour cette raison, on parle parfois plutôt de « rétrofuturisme »), dont l’action se déroule dans l’atmosphère de la société industrielle du XIXe siècle.

Mais le style steampunk a rapidement quitté la seule sphère de la littérature pour s’étendre à d’autres domaines de création et d’expression comme la danse. Il peut être résumé approximativement en un mot : « bricoleur ». C’est un état d’esprit visant à créer, expérimenter, et construire des objets ou des œuvres à partir de références bricolées soi-même, sans recours à une culture officielle et longuement établie. C’est aussi la recherche d’une « esthétique de vie », qui peut se retrouver dans l’utilisation qui en est faite dans la danse.

C’est ce qu’a choisi de faire Ievannah Lightingale, en transposant cette culture dans le monde du mouvement. Mixant les genres, elle emprunte donc à la fois aux danses traditionnelles méditerranéennes ou indiennes, et aux styles urbains hip-hop ou liquid fusion… un style qui mêle lui-même d’une manière harmonieuse la danse orientale et la danse hip-hop. Cet art est innovant dans son utilisation des similitudes des techniques du hip-hop et de la danse orientale, pour créer un mélange spectaculaire de contrastes esthétiques et de tensions entre les deux styles.

Et pour avoir un aperçu :

Ievannah s’impose donc largement en créatrice originale d’un type de danse au croisement d’influences très diverses. C’est finalement avant tout dans la création spontanée que Ievannah se sent chez elle, comme elle aime à le dire, c’est pourquoi il n’y a pas d’uchronic fusion sans improvisation théâtrale, qui confère son caractère libre et instinctif à la performance.

Pour découvrir le résultat explosif et incroyable de tous ces mélanges, venez sans faute applaudir Ievannah lors de la prochaine Nouba, le vendredi 10 juin à partir de 19h !


Partagez/Share
danse 2 artiste noubas   pin it button Ievannah Lightingale et lUchronic Fusion

No Comments